excitant

excitant

excitant, ante [ ɛksitɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n. m.
• 1613; de exciter
1Qui excite; qui éveille des sensations, des sentiments. émouvant, troublant. Lecture, étude excitante pour l'esprit. enivrant, grisant , passionnant. Projet excitant. alléchant, motivant, tentant. « Si ce beau mot de politique, très séduisant et excitant pour l'esprit, n'éveillait de grands scrupules » (Valéry). attrayant, séduisant.
Spécialt Qui provoque, excite le désir sexuel. aphrodisiaque, fam. bandant, érotique. Une sensation, une vision excitante. 1. piquant, voluptueux. Femme excitante. Ce garçon est assez excitant. appétissant, émoustillant, séduisant, sexy.
Cour. (à la négative) Intéressant, stimulant. agréable, engageant, plaisant. Ce n'est pas (très) excitant.
2Qui excite, stimule l'organisme; qui est capable de produire une excitation, un stimulus. Le café est excitant.
N. m. (1825) Prendre, absorber un excitant. réconfortant, remontant, stimulant, 1. tonique. Le café, la cola sont des excitants. Fig. « l'ivresse pouvait servir d'excitant aussi bien que de repos » (Baudelaire). Un excitant pour l'esprit.
⊗ CONTR. Apaisant, calmant, réfrigérant. Anesthésique, calmant, sédatif.

excitant nom masculin Substance augmentant le niveau d'éveil et/ou d'activité motrice d'un individu. (Le café, les amphétamines, les antidépresseurs sont des excitants qui agiraient par l'intermédiaire de la noradrénaline.) ● excitant (synonymes) nom masculin Substance augmentant le niveau d'éveil et/ou d'activité motrice d'un individu.
Synonymes :
Contraires :
- anesthésique
- sédatif
excitant, excitante adjectif Qui stimule l'organisme : Le café est excitant. Qui stimule, éveille des sentiments intenses : Une aventure excitante. Qui éveille le désir : Une femme excitante.excitant, excitante (expressions) adjectif Familier. Ce n'est pas très excitant, c'est peu attrayant, peu engageant, peu agréable. ● excitant, excitante (synonymes) adjectif Qui stimule l'organisme
Synonymes :
Contraires :
- sédatif
Qui stimule, éveille des sentiments intenses
Synonymes :
Contraires :
- barbant (familier)
- embêtant (familier)
Qui éveille le désir
Synonymes :
- émoustillant
Contraires :

excitant, ante
adj. et n. m. Qui excite, stimule. Une histoire excitante.
|| n. m. Le café est un excitant.

⇒EXCITANT, ANTE, part. prés., adj. et subst.
I.— Part. prés. de exciter.
II.— Emploi adj.
A.— En gén. [Appliqué à une chose] Qui excite, suscite ou renforce une réaction physique ou psychologique, détermine ou stimule l'activité d'un système organique ou des fonctions psychiques. Agent excitant; boisson excitante; excitant pour l'esprit. Je ne suppose pas qu'il y ait au monde impression plus délicieuse que celle-là, et plus excitante, et qui aide mieux à penser (PAULHAN, Fleurs Tarbes, 1941, p. 103). À mesure que se restreint l'usage de la digitale, grandit celui des médications excitantes ou calmantes du sympathique ou du parasympathique (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p. 196). Cf. aussi aiguillonnement ex. 2 :
1. Le vin de Champagne, qui est excitant dans ses premiers effets (ab initio), est stupéfiant dans ceux qui suivent (in recessu) ...
BRILLAT-SAV., Physiol. goût, 1825, p. 157.
SYNT. Action, cause excitante; aliment, régime excitant; émotion, musique excitante; drogues, substances excitantes.
B.— Emplois partic. [Appliqué à une chose ou à une pers.]
1. Qui excite, éveille le désir sexuel. Une série de cartons remplis de bas excitants (GONCOURT, Journal, 1878, p. 1274). André traduisait son impression :« elle est excitante au possible, cette petite... » (MARTIN DU G., Devenir, 1909, p. 146) :
2. Pourquoi tout à l'heure étiez-vous penchée sur moi avec un regard brûlant, avec des lèvres entrouvertes, avec une indolence excitante et cruelle?
SAND, Lélia, 1833, p. 200.
2. Qui excite, suscite un intérêt vif, une curiosité passionnée; par affaiblissement de sens, qui est intéressant, attrayant. Cet homme d'esprit [Stendhal], sagace, fin, perçant et excitant (SAINTE-BEUVE, Caus. lundi, t. 13, 1857, p. 277). J'ai reçu ton « Dostoïevski », je l'ai même lu. Je l'ai trouvé excitant (VALÉRY, Corresp. [avec Gide], 1911, p. 421) :
3. De nos tentatives aussi à nous si dégueulasses, pour être heureux, c'est à tomber malades tellement qu'elles sont ratées, et bien avant d'en mourir pour de bon. On n'en pourrait plus de dépérir si on les oubliait pas. Sans compter le mal qu'on s'est donné pour en arriver où nous en sommes, pour les rendre excitants nos espoirs, nos dégénérés de bonheurs, nos ferveurs et nos mensonges...
CÉLINE, Voyage, 1932, p. 469.
Rem. GILB. 1971 note que le sens affaibli ,,« intéressant, stimulant » (...) s'est répandu peut-être sous l'influence de l'anglais exciting``; on remarque l'emploi négatif : c'est pas (très) excitant, surtout dans une lang. fam. : L'atmosphère de la République fédérale allemande, faute de capitale, n'est pas « excitante » pour le sens esthétique (Le Monde, 3 mars 1962 ds GILB. 1971).
III.— Emploi subst. Ce qui excite.
A.— Dans le domaine concr. Agent externe ou interne susceptible de provoquer la réaction d'un système organique excitable, de déclencher ou de stimuler l'activité des fonctions organiques. Un excitant physique; les excitants du réflexe, des réactions. La répétition prolongée de l'excitation par l'excitant conditionnel associé à l'excitant normal entraîne une « augmentation progressive » de l'intensité de la sécrétion salivaire chez le chien (CAMEFORT, GAMA, Sc. nat., 1960, p. 275) :
4. Les sens externes sont les excitans naturels du cerveau, dont les fonctions dans la vie animale succèdent constamment aux leurs, et qui languiraient dans une inaction constante, s'il ne trouvait en eux le principe de son activité.
BICHAT, Rech. physiol. vie et mort, 1822, p. 34.
SYNT. Excitant extérieur, externe, interne; excitant auditif, visuel; excitant électrique, physiologique; l'intensité de l'excitant.
En partic. Substance (aliment, boisson, médicament, etc.) propre à stimuler les fonctions organiques ou psychiques. Donner, administrer des excitants (Ac. 1835-1932). Excitants nocifs, violents; l'abus des excitants. Cet excitant [le café] inoffensif pour les nerfs, indispensable comme tonique tant que l'on vit dans l'atmosphère débilitante des lagunes, reprend son danger dès qu'on remet le pied en terre ferme (SAND, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 190). Cette Arabie sud-occidentale où la flore n'est composée que d'arbustes balsamiques dont chacun est un stupéfiant ou un excitant du système nerveux (MORAND, Route Indes, 1936, p. 191). On lui laissera ses excitants [au nerveux] à dose modérée, en éliminant les plus toxiques (alcools, gibiers) (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 187).
B.— Au fig. Ce qui stimule l'énergie ou la sensibilité d'une personne, l'intensité d'un sentiment, l'activité d'une faculté. Excitant affectif, intellectuel; un excitant pour l'imagination; un excitant de la pensée. C'était un excitant pour sa jalousie, un appât pour le reprendre (PAILLERON, Âge ingrat, 1879, III, 8, p. 125). Mon père dit toujours que la moquerie est un très précieux excitant, qu'elle nous force, mieux que le reproche, aux examens de conscience (DUHAMEL, Combat ombres, 1939, p. 23) :
5. Dans cette parade des conversations et des idées, sa simplicité ne retenait pas assez, elle n'était pas d'un suffisant secours pour des hommes sans enthousiasme qui avaient besoin des excitants les plus puissants pour briller.
ABELLIO, Pacifiques, 1946, p. 124.
Prononc. et Orth. :[] ou [e-], fém. [-]. Cf. é-1. Ds Ac. 1835-1932. Fréq. abs. littér. :539. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 418, b) 897; XXe s. : a) 692, b) 1 038. Bbg. QUEM. DDL t. 12.

excitant, ante [ɛksitɑ̃, ɑ̃t] adj. et n. m.
ÉTYM. 1613; p. prés. de exciter.
1 Qui excite; qui éveille des sensations, des sentiments… Émouvant, troublant. || Lecture, étude excitante pour l'esprit. Électrisant, enivrant, passionnant. || Musique excitante. Entraînant, exaltant. || Projet excitant. Alléchant, attrayant, engageant, séduisant, tentant.Odeur, cuisine excitante pour les sens. Capiteux, échauffant. || Sensation excitante et euphorique.
REM. L'adjectif excitant a pris dans le langage général, peut-être sous l'influence de l'angl. exciting un développement considérable depuis le milieu du XIXe s.; Littré et P. Larousse n'en donnent encore aucune illustration littéraire, mais un seul exemple : des paroles excitantes.
1 (…) la marmite de fer, où cuit un ragoût de crabes au riz et au safran, lui renvoie, du fond de la cour, ses parfums excitants.
Baudelaire, le Spleen de Paris, XXV.
2 (…) si ce beau mot de politique, très séduisant et excitant pour l'esprit, n'éveillait de grands scrupules et de grandes répugnances dans l'esprit de l'auteur.
Valéry, Regards sur le monde actuel, p. 11.
3 La fumée et la rumeur d'une salle ordinaire. Mais — pour être juste — une atmosphère beaucoup plus excitante.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. IV, XXII, p. 239.
3.1 Nous pouvons nous ébattre et jouer comme nous voulons. Nous pouvons plonger très loin, jusqu'au fond (…) c'est cela que je vous offre, cette brève incursion, cette amusante excursion, cette excitante impression d'aventure, de danger (…)
N. Sarraute, le Planétarium, p. 36.
Spécialt. (→ Exciter, supra cit. 34). Qui provoque, excite le désir. Aphrodisiaque, érotique; fam. baisant, bandant. || Une sensation, une vision excitante. Piquant, voluptueux.(Personnes). || Ce garçon est assez excitant. || Femme excitante. Provoquant; fam. sexy.
4 (…) madame de Staël (…) à la fois épaisse, excitante, géniale, vulgaire, exaspérante, irrésistible, expliquée enfin (dans « Cécile » de B. Constant) dans tout ce qui justifiait son pouvoir et donnait envie de la fuir à ses victimes subjuguées (…)
Émile Henriot, les Romantiques, p. 476.
Théol. (vx). || Grâce excitante, qui provoque, mais ne détermine pas à agir.
5 (…) ces Grâces faibles, qu'on appelle excitantes ou inefficaces (…)
Pascal, les Provinciales, XVIII.
Cour. Intéressant, stimulant. Agréable, engageant, plaisant.Surtout en emploi négatif :
6 C'est donc ici que je me suis dit (…) C'est pas excitant (…) C'était même pire que tout le reste.
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 205.
2 Qui excite, stimule l'organisme; qui détermine l'activité d'un système organique excitable. || Boisson excitante. || « Le café est excitant. Remède excitant » (Académie).
N. m. (1825). || Un excitant : substance ou moyen propre à augmenter l'activité, la vitalité de l'organisme, d'un tissu, etc. || La chaleur, l'électricité sont des excitants généraux agissant sur l'organisme. || Prendre, absorber un excitant. Euphorisant, excitatif, réconfortant, reconstituant, remontant, stimulant, tonique. || L'alcool, le café, le kola sont des excitants. || Usage médical des amphétamines comme excitant du système nerveux. || Abuser des excitants.Fig. || Un excitant pour l'esprit, pour l'imagination. Aiguillon.
tableau Noms de remèdes.
Par ext. Ce qui procure l'excitation. Stimulus.
7 (…) la confection de la plupart de ses excellents morceaux (d'E. Poe) a précédé ou suivi une de ses crises (…) Remarquez que les mots (…) précédé ou suivi, impliquent que l'ivresse pouvait servir d'excitant aussi bien que de repos.
Baudelaire, E. Poe, sa vie et ses œuvres, III.
8 La fatigue de la journée, après avoir cherché son remède dans les excitants, devient à son tour, et tout à fait à la fin, un alcool plus sûr encore que les autres dans son action sur l'esprit, parce qu'il lui est chimiquement apparenté.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XVII, p. 225.
9 La civilisation a créé des excitants contre lesquels nous ne savons pas nous défendre. Nous luttons mal contre le bruit des grandes villes (…) contre l'agitation de la vie moderne (…) Nous ne nous habituons pas (…) au manque de sommeil. Nous sommes incapables de résister aux poisons hypnotiques, tels que l'opium ou la cocaïne.
Alexis Carrel, l'Homme, cet inconnu, p. 257.
CONTR. Adoucissant, affadissant, apaisant, assoupissant, calmant, correctif, fade. — Anesthésique, calmant, émollient, sédatif, tranquillisant; frein. (fig.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • excitant — EXCITÁNT, Ă, excitanţi, te, adj., s.n. 1. adj. Care excită; excitator (1). 2. s.n. Substanţă care stimulează capacitatea funcţională a organismului; ceea ce provoacă o excitaţie. – Din fr. excitant. Trimis de ionel bufu, 16.06.2004. Sursa: DEX 98 …   Dicționar Român

  • Excitant — Ex*cit ant, a. [L. excitans, antis, p. pr. of excitare: cf. F. excitant.] Tending to excite; exciting. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • excitant — excitant, ante (è ksi tan, tan t ) adj. 1°   Terme de médecine. Qui a pour effet d augmenter l action vitale des organes.    S. m. Les excitants. Un excitant. 2°   Terme de théologie. Grâce excitante, grâce qui excite seulement sans déterminer.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Excitant — Ex*cit ant, n. (Physiol.) An agent or influence which arouses vital activity, or produces increased action, in a living organism or in any of its tissues or parts; a stimulant. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • excitant — index catalyst, stimulus Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • excitant — *stimulus, stimulant, incitement, impetus …   New Dictionary of Synonyms

  • excitant — [ek sīt′ nt, iksīt′ənt; ek′sə tənt] adj. [L excitans, prp. of excitare: see EXCITE] stimulating n. a stimulant …   English World dictionary

  • excitant — adjective Date: 1607 tending to excite or augment < excitant drugs > • excitant noun …   New Collegiate Dictionary

  • EXCITANT — ANTE. adj. T. de Médec. Qui est propre à exciter, qui ranime les forces. Remède excitant. Potion excitante. On dit aussi, mais rarement, Excitatif, ive.   Il s emploie plus ordinairement comme substantif, au masculin. Donner, administrer des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • excitant — SYN: stimulant. [L. excito, pp. atus, pres. p. ans, to arouse] * * * ex·ci·tant ik sīt ənt, ek sət ənt adj tending to excite or augment <excitant drugs> excitant n an agent that arouses or augments physiological activity (as of the nervous… …   Medical dictionary


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»